© D.VIET - CRT Occitanie
DécouvrezLes chapelles de la Cathédrale.

Vibrez de chapelle en chapelle

Que l’on y entre par le côté nord ou par le côté sud, la cathédrale de Rodez surprend. D’abord par sa sobriété extérieure, qui contraste avec son décor intérieur. Mais aussi, par la particularité de son agencement liturgique.

Cierges à la cathédrale de RodezCierges à la cathédrale de RodezCierges à la cathédrale de Rodez© P.THEBAULT - CRT Occitanie

Un ensemble monumental.

Avec ses 100 m de longueur, 37 m de largeur et 30 m de hauteur sous clef de voûte, la cathédrale Notre-Dame de Rodez est impressionnante.

Trois siècles ont été nécessaires à sa construction. Son ornementation est simple, unique mais harmonieuse. La sobriété des éléments d’architecture intérieure n’altère en rien la majestuosité de la cathédrale. 

Deux autels

Contrairement aux cathédrales classiques, la façade occidentale de Notre-Dame de Rodez est fermée, aucune entrée. Et depuis toujours, à l’intérieur, deux autels se font face : 

  • l’autel paroissial
  • l’autel réservé au chapitre des chanoines et, par extension, au clergé en général.

On traverse l’allée entre les deux autels.

Un mobilier riche

L’intérieur de la cathédrale renferme un riche mobilier avec notamment :

  • le jubé clôturant le chœur à l’origine et reconstruit à l’entrée sud,
  • le buffet du grand orgue (17e siècle) dont les détails surprennent par leur finesse,
  • les stalles richement sculptées et décorées, réalisées par l’atelier du maître sculpteur André Sulpice (Marvejols en Gévaudan), de 1478 à 1488. Des statues de saints sont notamment sculptées dans le bois. On admire ce travail incroyablement bien conservé,
  • le retable monumental de la chapelle, fondée en 1522, dite de Gaillard Roux (ou chapelle du Saint-Sépulcre) et son groupe sculpté de la Mise au tombeau (16e siècle). L’ensemble est exceptionnel ! Le retable et l’autel sont en pierre polychrome. On remarque qu’ils sont à plusieurs reprises marqués des initiales et des armoiries du fondateur.

Une galerie de chapelles

De nombreuses chapelles ponctuent l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Rodez. L’ensemble est surmonté d’une galerie éclairée qui ceinture le haut de la cathédrale, appelée le triforium

La chapelle du Saint-Sacrement est l’une des plus célèbres. Construite au bas de la tour nord-ouest de la cathédrale dans la seconde moitié du 16e siècle, elle recevait à l’origine le trésor de la cathédrale. 

Cette chapelle se distingue par son architecture particulière : une voûte plate à caissons. Particulièrement remarquable, ce procédé nous « envoûte » par sa beauté. 

Des vitraux somptueux

Aujourd’hui, des vitraux anciens et d’autres plus modernes cohabitent dans cet environnement religieux authentique. Sept vitraux des chapelles du chœur ont été réalisés, entre 2002 et 2007, par l’artiste Stéphane Belzère avec la collaboration de l’atelier Duchemin, en réponse à un cahier des charges précisant un programme iconographique.

Dans ces nouveaux vitraux, on remarque que la représentation chrétienne traditionnelle se fond avec l’imagerie scientifique moderne. Ici, le répertoire figuratif traditionnel et les formes contemporaines se confondent. Là encore, nous restons bouche bée.

Vivez d'autres

Expériences.