Place de la Cité à RodezPlace de la Cité à Rodez
©Place de la Cité à Rodez|Rodez Tourisme
VisitezLa cathédrale et le centre historique de Rodez.

Laissez‑vous conter la cathédrale et le centre historique de Rodez

Le centre historique et la cathédrale Notre-Dame de Rodez sont des sites incontournables de visite. Réservez votre visite pour atteindre le clocher.

Le centre historique de Rodez.

Autour de la cathédrale Notre-Dame, découvrez toute la richesse patrimoniale du centre historique de Rodez à travers ses ruelles et ses places. Visiter Rodez, c’est parcourir un véritable livre d’histoire(s) ! Chaque ruelle, chaque place est une nouvelle page à découvrir.

En déambulant dans le centre historique, vous pourrez notamment :

  • partir à la recherche de Segodunum, l’antique cité des Rutènes (et si vous vous perdez, n’hésitez pas à demander à un Ruthénois -habitant de Rodez- de vous aider…) ;
  • vous laisser conter les conflits qui opposèrent le Bourg et la Cité au Moyen Âge, lorsque comtes et évêques régnaient à Rodez (et que la ville était littéralement divisée en deux !) ;
  • admirer les riches demeures bâties au XVIe siècle, symboles de la prospérité de la ville grâce au commerce et aux foires (à ne surtout pas manquer : l’impressionnante Maison dite « d’Armagnac ») ;
  • découvrir l’architecture et le patrimoine contemporains (avis aux amateurs d’Art Déco !).

Vous voulez en savoir plus ? Voici quelques-uns de nos coups de cœur :

La Cathédrale de Rodez.

Un ouvrage spectaculaire.

Construite en grès rose, Notre-Dame de Rodez est l’une des plus imposantes cathédrales gothiques du sud de la France.

Lorsqu’on arrive à Rodez, on voit la cathédrale de loin, elle surplombe la ville.

Elle faisait partie des anciens remparts, dont certains sont encore visibles aujourd’hui.

Ces fortifications ont laissé place à un boulevard qui ceinture le centre historique.

Une dentelle de pierre

Plus on se rapproche de la cathédrale, plus on se rend compte de la majestuosité du monument.

Nos yeux ne savent plus où regarder… le clocher, la rose, les gargouilles, les inscriptions gravées, les décors, les détails sculptés dans la pierre sont si nombreux qu’il est impossible de tous les détailler. Ici, l’expression « dentelle de pierre » prend tout son sens.

En perpétuelle restauration, le grès rose de la cathédrale, cette pierre « de sable » est un matériau fragile qui s’abîme au fil du temps pour redevenir poussière (les intempéries, le vent, n’aidant pas). Pour les tailleurs de pierre, le chantier est permanent.

Une construction remarquable

Trois siècles de travaux ont été nécessaires pour réaliser l’ouvrage. D’abord engagée en 1277, la construction de la cathédrale Notre-Dame de Rodez n’est achevée qu’au cours du 16e siècle. Plusieurs raisons à cela : la guerre de Cent Ans, le manque de moyens financiers, les maladies…

La façade principale nous interpelle. Pas de porte. Pas d’ouverture. Juste une immense rose. Tout s’explique quand on apprend que la cathédrale était à l’époque comprise dans l’enceinte de la ville. Cette allure de cathédrale-forteresse n’est donc pas un hasard.

Tout connaître du

Patrimoine Ruthénois