© Mairie de Sainte-Radegonde
Découvrez

Sainte‑Radegonde.

Sainte‑Radegonde

Au sud-est de Rodez Agglomération, la commune doit son nom à l’épouse du roi Clothaire, Sainte-Radegonde, reine de France au 6e siècle. Depuis le monument des Martyrs de la Résistance, un remarquable panorama sur toute l’agglomération s’ouvre à vous.

Histoire et patrimoine

Sainte-Radegonde est empreinte d’histoire et de patrimoine :

  • ses deux églises fortifiées des 14e et 15e siècles à Sainte-Radegonde et Inières,
  • le Monument Départemental de la Résistance et la tranchée des fusillés,
  • la maison Yence de style renaissance située au cœur du village de Sainte-Radegonde, avec ses grandes fenêtres à croisées et demi-croisées, et ses petites figures sculptées,
  • le château seigneurial d’Hyars du 14e siècle,
  • la voie romaine (l’actuel GR62),
  • l’étang d’Istournet qui est devenu un lieu de promenade et de pêche depuis son réaménagement en 2009,
  • du petit patrimoine bâti dispersé composé de fontaines, vestiges de dolmens, murs, croix…

Les églises de Sainte-Radegonde et d’Inières

 

  • L’église de Sainte-Radegonde est construite dans une forme simple à l’époque romane, avant d’être agrandie au 13e siècle et ornée de peintures murales évoquant le culte de la sainte, Radegonde. Vers 1360, une tour à trois étages est édifiée au-dessus de la nef et le reste de l’église est surélevé. Une tour de six étages, côté nord, avec un escalier en vis d’accès est ajoutée en 1380. Au 15e siècle, de nouvelles chambres, dont celle du prieur, sont aménagées, portant leur nombre final à 42. Cette fortification progressive explique la forme disparate de l’édifice, qui suit l’évolution des modes défensives.

 

  • A Inières, l’évêque autorise les habitants à fortifier et exhausser l’église qui tombe en ruines en 1442. Les travaux s’achèvent en 1455. En partie restaurées, les parties hautes abritent des chambres refuges, encore louées au 17e siècle. L’église abrite dans la chapelle nord le groupe de l’Annonciation, commandé par le marchand ruthénois Vigouroux pour la cathédrale de Rodez au 15e siècle. Il a été mis à l’abri à Inières lors des troubles révolutionnaires et une copie a pris sa place à Rodez.

Informations pratiques.

Découvrez

Rodez Agglomération.