Expérience à vivrePartez à la découverte de la cathédrale.
Lumière dans la cathédrale de RodezLumière dans la cathédrale de Rodez
©Lumière dans la cathédrale de Rodez|C.MERAVILLES

Surprenante cathédrale

Visiter la cathédrale ? Incontournable quand on vient à Rodez ! Dominant le centre historique depuis des siècles, cet impressionnant monument réserve bien des surprises. Lesquelles ? Suivez-moi à la découverte de la cathédrale Notre-Dame…

Banc de la cathédrale de RodezBanc de la cathédrale de Rodez
©Banc de la cathédrale de Rodez|P.THEBAULT - CRT Occitanie

Cathédrale ou forteresse ?

Cette montagne de grès rose aux allures de forteresse en impose : impressionnante !

La cathédrale de Rodez domine majestueusement la vieille ville avec son incroyable façade asymétrique et inachevée. Ses meurtrières austères et sa rosace flamboyante, véritable dentelle minérale, jouent avec la lumière dorée du soir.

Mais où est la porte ? Engloutie dans des temps anciens ? Mystère…

La visite commence avec cette étrange sensation d’être minuscule face à ce monument étonnant. C’est parti !

Le saviez-vous ?

La façade principale de la cathédrale était autrefois comprise dans le rempart qui protégeait Rodez. La cathédrale participait à la défense de la ville, ce qui explique son aspect de forteresse et l’absence de portail sur sa façade ouest.

Monumentale et insolite.

La cathédrale est aussi grandiose à l’intérieur qu’à l’extérieur ! Tout est démesuré dans cet immense vaisseau de pierre.

Un peu intimidée, je contemple l’architecture gothique, entre ombre et lumière…

Soudain, quelques notes de musique éclatent ! Claires et puissantes, elles ricochent entre les lourds piliers. L’orgue ! Gigantesque, son buffet entièrement sculpté semble s’étirer jusqu’à la voûte !

Installé au-dessus du portail nord, il occupe un emplacement inattendu. D’autres détails singuliers attirent mon attention dans cette cathédrale : deux autels, un jubé que l’on a déplacé, un puits…? Notre-Dame de Rodez ou la cathédrale de l’insolite !

La cathédrale en quelques chiffres :
  • 107 mètres de long, 36 mètres de large (l’une des plus grandes cathédrales gothiques du sud de la France)
  • 30 mètres de hauteur sous voûte (nef et chœur)
  • 27 chapelles
  • 300 ans de construction (du XIIIe au XVIe siècle)
  • orgue : buffet en noyer de plus de 20 mètres de haut, 3 155 tuyaux

Lumière !

De nouvelles surprises ! Des vitraux contemporains illuminent le chœur de la cathédrale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne laissent pas indifférent !

Rouge, bleu, violet, jaune… Des couleurs vives explosent. Des teintes se mêlent dans des dégradés saisissants. Silhouettes, animaux, formes organiques se dessinent dans des tourbillons étincelants.

La cathédrale retrouve des couleurs, comme au Moyen Âge ! Ces vitraux sont un véritable éblouissement !

Les vitraux de Stéphane Belzère

Les 7 vitraux contemporains qui éclairent le chœur de la cathédrale ont été imaginés par Stéphane Belzère, en partenariat avec les Ateliers Duchemin. L’artiste a été choisi à l’issue d’un concours organisé en 2002-2003.

Pour en apprendre plus sur ces vitraux, on peut consulter des panneaux explicatifs dans chaque chapelle.

A la chasse aux escargots...

Des escargots ?! Non, je ne rêve pas ! Ce sont bien des escargots délicatement sculptés dans la pierre.

Et ils ne sont pas seuls ! Un bestiaire fantastique peuple la cathédrale. Dragons, oiseaux, lions, créatures fabuleuses… Je me prends au jeu. De chapelle en chapelle, je me lance dans une véritable chasse au trésor !

Vous voulez savoir ce que j’ai découvert ? Je ne vous en dévoilerai pas plus ! À vous à présent d’explorer la cathédrale… Un conseil, ouvrez bien les yeux !

Pour parcourir la cathédrale :
  • Livret FOCUS « Cathédrale Notre-Dame de Rodez » édité par le service patrimoine de Rodez agglomération (gratuit). Disponible à l’office de tourisme (dans la limite du stock disponible).
  • Dépliant « MARCHE EN CATHEDRALE » réalisé par l’association Les Amis de la Cathédrale de Rodez. En vente à l’office de tourisme (3 €).

Entre ciel et terre : le clocher.

Une tour monumentale et délicate, une base massive surmontée d’une fine couronne de dentelle qui accroche la lumière.

Le clocher apparaît devant moi, immense et majestueux ! Un trait d’union entre le ciel et la terre. J’en ai le vertige !

Perdue dans mes pensées, je n’ai pas remarqué les gargouilles. Étranges gardiennes, à la fois effrayantes et facétieuses. Elles se penchent vers moi pour me raconter des histoires oubliées.

Si vous passez près d’elles, tendez l’oreille. Elles vous révéleront peut-être d’autres secrets sur la cathédrale

Le pari de François d’Estaing

Le clocher de la cathédrale fut bâti par l’évêque François d’Estaing en 13 années seulement (de 1513 à 1526) ! L’évêque aurait fait le vœu de construire le plus haut clocher du royaume. Défi relevé ! Ce campanile est le plus haut clocher plat de France (87 mètres) !

La cathédrale est ouverte :

  • d’avril à novembre : du lundi au dimanche, de 9h à 18h30
  • de novembre à avril : du lundi au jeudi de 10h à 17h45 et le vendredi, samedi et dimanche de 9h à 18h.

Accès libre et gratuit (parties basses). L’accès au clocher est autorisé uniquement lors des visites guidées.

Entrée par le portail nord, rue Frayssinous (escalier) ou par le portail sud, place Adrien Rozier (escalier et rampe d’accès).

  • Des visites guidées du clocher de la cathédrale sont organisées par les guides-conférenciers de l’office de tourisme chaque été (réservation préalable obligatoire).
  • En juillet et en août, un point information est assuré dans la cathédrale par l’association Les Amis de la Cathédrale de Rodez. Des visites guidées des parties basses sont proposées par les bénévoles (participation libre). Des visites guidées du clocher sont également organisées par l’association les samedis durant l’été (inscription auprès du point information).

Des concerts d’orgue sont programmés chaque été dans le cadre du festival « Les orgues chantent au cœur de Rodez » organisé par l’ADROA (Association pour le Développement et le Rayonnement de l’Orgue en Aveyron).

Pour connaître les dates de ces concerts, consultez notre rubrique « agenda ».

Voici quelques « spots » pour prendre des clichés de la cathédrale dans le centre historique de Rodez :

  • façade ouest de la cathédrale (façade principale) : belle perspective depuis l’avenue Victor Hugo ;
  • chevet et gargouilles : place d’Estaing ;
  • clocher (façade est) : place de la Cité ;
  • clocher (façade nord) : rue Séguy.