© J.TOMASELLI - Tourisme Aveyron
Une spécialité aveyronnaise :

L'aligot.

Réalisez la recette originale de l'aligot

Manger un vrai aligot mérite de passer derrière les fourneaux. On vous accompagne dans la préparation de ce plat typiquement aveyronnais.

Des produits de qualité.

On cite souvent « l’aligot » comme une vulgaire purée de pommes de terre agrémentée de fromage. Il n’en est rien.

L’aligot, c’est bien plus que ça !

Non ce n’est pas un plat de « Mousseline de pommes de terre » avec de l’emmental râpé comme on peut le préparer sur le pouce un mercredi midi quand les enfants rentrent de l’école.

Un aligot, ça se prépare, ça se cuisine avec soin.

D’abord, il faut choisir ses pommes de terre avec soin, ses « patates » : 1 kilo pour 4 personnes. Ensuite, il faut passer à la crèmerie de coin : récupérer 100g de beurre et 250g de crème fraîche. Et enfin, le fromager vous fournira les 400g de tome fraîche de Laguiole.

Pour préparer un aligot, commencez par couper en lamelles la tome fraîche. Laissez-la à température ambiante, le temps de préparer une purée de pommes de terre. Ajoutez le beurre et la crème fraîche, salez, poivrez. Une fois la purée bien chaude et assaisonnée, ajoutez la tome. En fonction de vos goûts, un peu d’ail pilé ou haché finement peut être ajouté à la préparation de l’aligot.

Cette purée doit être longuement travaillée afin d’obtenir une texture très élastique. Il faut impérativement la laisser fondre, et … tourner, tourner, tourner à la spatule.

Attention, on tourne de manière régulière et toujours dans le même sens ! Vous aurez certainement mal aux bras, c’est normal : l’aligot, ça se mérite.

Etirez, faites filer…

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un cuisinier, vous pouvez aussi très bien le déguster au restaurant ou au marché gourmand.

Dans les rues de Rodez, l’aligot est fréquemment proposé au menu. Il est assez souvent accompagné de saucisses ou de viandes grillées de la région Aubrac, mais peut aussi servir d’accompagnement.

Attention : l’aligot ne doit pas être confondu avec la truffade, plat traditionnel des monts du Cantal nécessitant aussi de la tome fraîche.

Vivez d'autres

Expériences.