Voir les photos (2)
Théâtre des deux points : Adishatz/Adieu

Théâtre des deux points : Adishatz/Adieu

Théâtre à Rodez

  • Dans le cadre de sa saison culturelle, le Théâtre des 2 points/MJC de Rodez propose une pièce de théâtre : Adishatz/Adieu de Jonathan Capdevielle.

  • Bijou noir d'autofiction sans tabou, ce solo fait entendre les confidences d'un oiseau rare.Dans Adishatz/Adieu, Jonathan Capdevielle arbore une capuche d'adolescent et un accent de Tarbes.A Capella sur scène ou en loge, il entonne des tubes de Madonna qui voisinent avec Purcell ou des chants traditionnels du Sud Ouest et devient jukebox. La voix chantée se transforme et dévoile alors les carnets intimes. Figure énigmatique d'adolescent ondulant et gracieux, Jonathan se métamorphose en...
    Bijou noir d'autofiction sans tabou, ce solo fait entendre les confidences d'un oiseau rare.Dans Adishatz/Adieu, Jonathan Capdevielle arbore une capuche d'adolescent et un accent de Tarbes.A Capella sur scène ou en loge, il entonne des tubes de Madonna qui voisinent avec Purcell ou des chants traditionnels du Sud Ouest et devient jukebox. La voix chantée se transforme et dévoile alors les carnets intimes. Figure énigmatique d'adolescent ondulant et gracieux, Jonathan se métamorphose en blonde peroxydée. Il devient une reine des boîtes de nuit avec son lot de dérapages et de confusions, où l'émotion collective vire souvent au drame dans le brouillard artificiel.Marionnettiste, comédien, ventriloque, danseur, chanteur ou collaborateur interprète chez Gisèle Vienne, Jonathan Capdevielle joue avec mélancolie d'une adolescence à laquelle il n'a pas dit complètement adieu.Public dès 15 ans.Tarifs : de 12 à 14 euros.Durée : 50 minutes.Renseignements : 05.65.67.01.13. ou www.mjcrodez.fr
  • Langues parlées

    • Français