LES CONFERENCES DU MUSÉE SOULAGES

LES CONFERENCES DU MUSÉE SOULAGES

Art, Conférence à Rodez
  • Programmation janvier - mars 2024

  • Conférences Janvier-Mars 2024 au musée Soulages


    .

    - Mercredi 13 mars 2024 à 18H30 - auditorium du musée Soulages

    Conférence. L'art du tissage : une autre voie

    Itzhak Goldberg


    Nouer et croiser des fils selon des traditions transmises d'une génération à l'autre restent des gestes dénués de toute spontanéité artistique. Considéré comme activité artisanale, le tissage accède, dans le meilleur des cas, au rang des arts mineurs. 

    Toutefois, avec l'art contemporain, tout se passe comme si les artistes...

    Conférences Janvier-Mars 2024 au musée Soulages


    .

    - Mercredi 13 mars 2024 à 18H30 - auditorium du musée Soulages

    Conférence. L'art du tissage : une autre voie

    Itzhak Goldberg


    Nouer et croiser des fils selon des traditions transmises d'une génération à l'autre restent des gestes dénués de toute spontanéité artistique. Considéré comme activité artisanale, le tissage accède, dans le meilleur des cas, au rang des arts mineurs. 

    Toutefois, avec l'art contemporain, tout se passe comme si les artistes cherchaient à s'approprier un savoir-faire pour mieux le trahir par la suite. La liberté prise avec les apparences traditionnelles des matières tissées, les composants inhabituels que les artistes emploient dans leurs travaux, les écarts successifs qui séparent le résultat final de nos habitudes visuelles, permettent à cette discipline une réflexion permanente sur les pratiques esthétiques récentes. 

    Comme le remarque Pierrette Bloch "Cordages, ganses, ficelles, sont là pour leur fluidité, leur poids, leur souplesse ou leur fermeté, pour toutes les possibilités formelles qu'ils contiennent en puissance",

    Une figure de style - le noeud - semble se détacher avec les oeuvres de nombreux artistes qui pratiquent le tissage ou le tressage : Marinette Cueco, Pierrette Bloch, Claude Villat, Christian Jaccard, Vladimir Velicovic. 

    On suivra l'évolution de cet "entrecroisement qui retient étroitement deux brins, des fils, etc.." (Larousse), indissociable de la technique du tissage. 


    Itzhak Goldberg

    Professeur émérite en Histoire de l'art à l'Université Jean Monnet à Saint-Etienne et chercheur au Centre Interdisciplinaire d'Etudes et de Recherches sur l'Expression Contemporaine. Critique à Journal des Arts et commissaire d'expositions.


    À l'auditorium du musée Soulages – gratuit – sur réservation 

    S'INSCRIRE : https://inscription.musee-soulages-rodez.fr/conference-lart-du-tissage-une-autre-voie-par-itzhak-goldberg-mercredi-13-mars-a-18h30/

      

    - Mercredi 20 mars 2024 à 18H30 à l'auditorium du musée Soulages

    Conférence : Les vitraux de Conques et la peinture de Soulages.

    Une expérience de la lumière intérieure

    Christian Heck

    Les vitraux installés à Conques en 1994 sont centraux dans l'oeuvre de Pierre Soulages (1919-2022). Vingt-cinq ans après leur création, on voit aujourd'hui à quel point la division de ces baies en registres superposés, le refus de la bordure – ce qui les inscrit dans la continuité de la paroi murale -, le dessin du réseau des plombs dans une écriture à la fois puissante et toute en allégresse, servent cette lumière dite « blanche », mais qui vit profondément au coeur des baies et en ressort, chargée de couleurs qui changent selon les heures et les saisons. De la même manière que dans ses peintures, en rencontrant le pigment dit « noir » la lumière fait émerger les couleurs, dans l'abbatiale un verre « blanc », vibrant par la modulation de sa translucidité, est riche des couleurs émises par la lumière naturelle qui le traverse.

     Pour la première fois une analyse du rythme des différentes verrières, dans la description des registres qui les composent, permet de mieux approcher ces compositions qui appellent le silence d'un regard. Le livre montre ainsi qu'elles partagent avec les peintures la force de ces zones juxtaposées, d'une grande qualité émotionnelle, au service d'une intériorité et d'une lumière mystérieuse, faisant de ces vitraux des « polyptyques transfigurés ». Un des traits admirables de la création de Soulages, comme de la beauté de l'art roman de Conques, est que c'est à travers les formes, et dans la lumière qui nous les donne à voir, que leur « qualité métaphysique » peut apparaître. C'est bien parce qu'il s'agit d'intériorité que c'est dans le visible que l'invisible se révèle.

    Christian Heck est Professeur émérite d'histoire de l'art à l'Université de Lille, et Ancien Membre senior de l'Institut Universitaire de France. Il a été Conservateur en chef du musée Unterlinden à Colmar, où il a organisé de nombreuses expositions d'art contemporain. Depuis celle qu'il a consacrée à Pierre Soulages en 1983, il est devenu un des proches de l'artiste. Cette relation privilégiée lui a permis de suivre de 1986 à 1994 le travail de Soulages dans la création du verre, puis des vitraux de Conques, parallèlement à la continuation de son oeuvre peint qui n'a cessé de se renouveler jusqu'à ces toutes dernières années.

    L'ouvrage de Christian Heck, Présence de la lumière inaccessible. Les vitraux de Conques et la peinture de Soulages, est paru en novembre 2023 aux éditions Fage, Lyon.

    Ce livre sera à la dédicace à la fin de la conférence.

    À l'auditorium du musée Soulages – gratuit – sur réservation

    S'INSCRIRE : https://inscription.musee-soulages-rodez.fr/conference-les-vitraux-de-conques-et-la-peinture-de-soulages/


  • Langues parlées
    • Français
Horaires
Horaires
  • Chaque mercredi du 9 janvier 2024 au 20 mars 2024
Fermer